2 min

Présentation

Dans La République, Platon analyse les délices de la défaite dont s'enivrent les générations dont les pères ont été vaincus sur le champ de bataille et qui transmettent à leurs enfants le goût, les saveurs et le parfum de leur servitude. Alors, les cités se laissent griser par l'odeur de leur humiliation et la République doit attendre la troisième levée des berceaux pour retrouver des citoyens que laisse incrédules ou qu'indigne la longue résignation de leurs parents et de leurs grands parents au naufrage de leur liberté politique. La psychanalyse platonicienne de l'accoutumance des peuples et des nations à leur vassalisation insidieuse confirme, une fois de plus, que la réflexion sur l'inconscient ne date pas de Freud. Une Europe empressée à payer au dompteur de son indépendance la dette d'une gratitude éternelle, ineffaçable et pieuse en apporte la démonstration depuis six décennies. Mais la domestication désormais entrecoupée de révoltes larvées du Vieux Continent commence de démontrer que les ressorts de la soumission glorifiée ont besoin de se trouver perpétuellement huilés par le mythe édénique selon lequel l'histoire serait devenue pour toujours une gigantesque bergerie, comme si l'Antiquité n'avait pas démontré que les dévots de la Liberté auxquels leur puissance le permet enfantent aussitôt et nécessairement des démocraties armées jusqu'aux dents.

Je m'adresse à la génération des petits fils des vaincus de 1940 dont les pères ont connu le jour vers 1920 et qui ont transmis à la génération née des floralies brisées de 1945 une compulsion irrépressible à se prosterner devant un empire dont le sceptre et le glaive cuirassent une pseudo liberté dont le masque messianique est devenu planétaire.

Vous êtes venus au monde entre 1970 et 1990. Les quinquagénaires aveuglés que vous voyez installés au pouvoir en Europe datent du milieu du siècle dernier. Vous êtes appelés à donner son souffle à l'élite politique qu'un Continent en gestation attend de votre courage. Mais vous avez besoin d'une boussole; car il vous faudra non seulement vous armer de la capacité souveraine de juger la cécité politique des chefs d'Etat dont l'histoire d'hier et d'aujourd'hui a forgé l'esprit de démission, mais de conquérir les instruments de la science anthropologique qui régénèrera une civilisation à laquelle les enclumes de la vassalité ont fait perdre son avance cérébrale sur le reste du monde.

Le 3 septembre 2007

perso.orange.fr