27/05/2006 2 min #1073

Proposition concrète

Le 26 mai 06 à 09:43, jmfa a écrit :

Y'a pas de mal pour le pique puisque c'est exactement ce que j'écrivais

dans mon mail: impossible d'affronter de face ceux qui dirigent.

L'avez-vous lu ou êtes vous ici juste histoire d'éviter que quoi que ce

soit avance ???

Je propose simplement de ne plus donner caution à ceux qui dirigent.

Evidemment, cela est complètement incompréhensible par l'homme de la rue

qui est encore manipulé, mais je note que les participations sont

toujours de plus en plus faible (pour différentes raisons pas forcemment

bien fondées d'ailleurs). Bon, peut-être que ce mouvement se fera

naturellement petit-à-petit?

Ceci dit, vous avez mis le doigt: au moins, on se poserait la question

"quelle morale", ce qui serait déjà un pas gigantesque par rapport à

"pas de question du tout" hahaha !!!

Par contre, vous avez tout faux sur la volonté de bien commun des

pouvoirs et dictatures (bien que cela puisse être discutable pour

certaines zones géographiques ...) Le pouvoir en place, visible, pantin

des grandes familles n'ont que pour but de diviser: par exemple, tout

faire pour maintenir une certaine catégorie dans la misère etc ... bref,

diviser la population en plusieurs catégories bien distinctes pour

éviter à tous prix qu'émerge une cohésion qui serait la mort certaine de

la féodalité.

Par contre, il faut se préparer à une réaction psychologique naturelle:

dans la situation actuelle, il faudra s'attendre à beaucoup

d'intransigence de la part des citoyens. Ce genre de principe instauré à

partir de la débacle n'aura pas le droit à la moindre erreur!!

Pour la partie économique, il me semble que le sociétalisme, bien que

pas encore au point serait envisageable.

Cordialement

jmfa

 commentaire