26/05/2006 2 min #1068

Proposition concrète

Bonjour à tous,

Le 25 mai 06 à 21:19, jmfa a écrit :

C'est ma première intervention sur ce forum.

J'ai lu quelques mails qui m'ont déplu, d'autres qui m'ont plu.

Ce qui est positif, c'est que des personnes se remuent pour faire

évoluer une société. C'est à mon humble avis l'une de nos principales

fonctions durant notre vie.

La passivité est une attitude morbide, de mon point de vue, et tout est

fait pour entretenir cette passivité. Tous les voyants sont au rouge

pour ceux qui sont bien informés et le machiavélisme n'a peut-être

jamais été aussi épanoui dans nos sociétés occidentales qu'aujourd'hui.

Bref, pas mal d'options pour changer, les idées ne manquent pas, mais

des obstacles dont peu ont conscience se dressent inexorablement. Nous

vivons dans une société féodale et les seigneurs qui jouissent de nos

vies ne vont pas quitter leurs positions sans livrer bataille. Ils ont

déjà toutes les cartes en main et n'ont qu'a "appuyer sur un bouton"

pour éliminer ce qui les dérange. Nous sommes tous divisés et

innombrables, ils sont très peu et unis.

Les français ont déjà donné l'exemple au reste du monde (occidental et

riche, je ne parle pas de l'amérique latine qui donne aussi l'exemple)

lors du référendum pour la constitution (ça ne changera rien, mais bon ...)

Cela fait bien une quinzaine d'années que je tente d'expliquer qu'il ne

faut plus voter (même pas de vote blanc). Ne serait-ce pas une bonne

idée qu'un groupe se présente aux prochaines élections afin d'obtenir un

peu de temps d'antenne et de proposer aux gens de ne pas se déplacer, ce

qui serait la marque de non allégence envers ceux qui nous gouvernent

réellement? un mouvement de plus sans violence, sachant que l'objectif

serait de ne pas atteindre le quorum et d'invalider ainsi les élections.

Bien sûr, il faudrait mettre en place un système paliatif au désordre

qui s'ensuivrait: rendre le pouvoir à la population en présentant une

liste de personnes présélectionnés en fonction de leurs aptitudes, de

leur intégrité et de leur qualité humaniste dont le but commun serait le

bien être de la majorité d'entre-nous. Ils devront être plusieurs à

diriger en prenant le plus souvent possible l'avis de la population.

Vous avez dit utopie?

Cordialement

jmfa

 commentaire