26/05/2006 2 min #1057

Communisme ?...

Le 22 mai 06 à 23:20, dav a écrit :

Déjà, y a-t-il progrès ? C'est une question philosophique qui date de
la nuit des temps de la philosophie.
En effet l'homme a toujours pu philosopher.

Ensuite, c'est précisément le fait que ce "moteur" n'en soit pas un
bon qui fait aboutir à la société de concurrence, où il devient
logique de ce point de vue, par exemple, de polluer, autre exemple,
de mentir, etc etc...
C'est parce qu'il y a d'autres moteurs, parce que l'humain n'a pas
besoin d'avoir le feu au derrière pour exceller, que surgit le
questionnement sur "ce que nous sommes en train de faire".
La guerre, le concours au plus fort et au plus vaillant, tout ça est
primitif en vérité.
Aucun artiste, et si les artistes qui avant étaient minoritaires et
qui aujourd'hui commencent à devenir un grand pourcentage de la
population, n'accepte de travailler avec le feu au derrière ou en
étant en concurrence avec un autre.
Tout simplement parce que le nombre d'erreurs est trop grand si on
est stressé, la capacité à faire des choses complexes,
intelligentes, est altérée, amoindrie, quand on est "en
concurrence". Les meilleures idées viennent quand on a beaucoup
travaillé, et qu'ensuite on y pense plus, qu'on a pris du recul.

Cette idéologie de la guerre perpétuelle et morale, a été propagée
depuis Darwin, sieur qui a été l'objet de toutes les critiques depuis
peu, en fait, depuis qu'on commence à mieux comprendre au niveau
biologique, et systémique, le miraculeux phénomène de la VIE.
En effet elle arrangeait bien les affaires, c'est pourquoi ceux d'une
époque déjà révolue s'y reconnaissaient, et vouaient un culte à ce
qui n'était qu'une faible portion de ce qu'une faible connaissance
scientifique pouvait mettre en valeur.
Ce n'était qu'une illusion.

 commentaire