26/05/2006 4 min #1053

Humilité

Le 22 mai 06 à 19:54, P. Curelli a écrit :

J’aime beaucoup l’intervention de SOPHOPHILE 22/5/06 8h00

Voilà quelqu’un de sensible, qui souffre du malheur du monde et qui l’exprime. On a cela en commun.

Ne croyez vous pas que la base d’un monde meilleur c’est avant toute chose une grande humilité ?

Certain d’entre vous fustigent les grands groupes industriels, les lobby financiers etc… les accusant de tous les maux.

Pourtant, c’est nous qui les faisons vivre par notre soif de consommer, de posséder des choses.

Si nous décidons tous demain de vivre plus simplement, ces supers puissances tomberont toutes seules.

A propos des étrangers qui viennent gagner mieux leur vie chez nous.

Le flux se régule de lui-même vous savez.

D’abord il faut qu’ils trouvent un travail et il n’y a pas tant de postes que cela de libre, même au noir. Ensuite, leur pays d’origine, lorsqu’il se vide dangereusement, prend des mesures comme de réévaluer sa monnaie (exemple de la Roumanie).

Et puis, le « chez nous » est toujours un peu choquant à entendre car cela suppose des frontières, des barrières. Or la terre ne devrait elle pas être à tout le monde ? On est tous citoyens de la terre non ?

Quel mérite à t’on d’être née en France plutôt qu’au Bengladesh ? Aucun, c’est comme cela, juste la chance.

Dés lors, pourquoi prétendre à plus d’avantages que les autres. Est-ce moral ?

Surtout que souvent, c’est nous, les pays riches qui sommes à l’origine d’une bonne partie des malheurs du tiers monde.

L’humilité a aussi ceci de bon c’est qu’elle implique la tolérance.

L’humble se moque bien des biens matériels que son voisin aura de plus que lui. Il considère à la limite que c’est normal, c’est comme cela.

Que chacun fasse ce que bon lui semble. Si untel doit posséder 2 maisons et 3 voitures, un camping car et partir en vacance tous les étés pour être heureux, c’est son problème.

L’humble lui possède une grande paix intérieure. Il travaille pour nourrir sa famille et ses joies sont nombreuses.

C’est la joie de voir la nature ressusciter au printemps, d’être réuni en famille autour d’un bon repas, de vivre en paix…

L’humble que vous doublez dans une file d’attente ne vas pas vous insulter, il ne va rien dire, il va seulement vous juger.

L’humble ne viendra pas faire valoir ses droits. Pourquoi exiger le partage des richesses quand il a assez pour lui et sa famille ?

Pourquoi vouloir plus que ce qu’il a besoin.

C’est vraiment enrichissant de trouver son bonheur dans ce que l’on a même si c’est peu.

L’humble est riche parce qu’il n’a pas besoin d’un gros salaire, mais il accepte volontiers que d’autres aient de gros salaires.

L’humble sait qu’il a toujours quelque chose à apprendre. Il apprendra du croyant, de l’homosexuel, du végétarien, du primitif, de l’ancien, de l’enfant… de vous tous.

Mais à propos, êtes vous humbles ?

Car si pour vous un monde meilleur c’est un monde où vous êtes mieux reconnu, où vous gagnez mieux votre vie, où l’on vous écoute plus, alors, il me semble que vous ne créerez jamais de monde meilleur. Ou alors, il ne sera meilleur que pour vous.

Tant que l’ambition, la jalousie et la cupidité seront en nous il sera difficile d’avancer.

C’est bien de s’interroger sur sa façon d’être.

C’est le fameux bilan de soi. On répond à pleins de questions qui vous surprennent. Puis on y répond à nouveau à tête reposée. Puis on y répond encore et encore jusqu’à ce que l’on se connaisse mieux.

Rendre le monde meilleur !

Je ne sais pas, mais ne faut il pas nettoyer son esprit avant de s’attaquer à une tâche aussi titanesque?

Bon courage quand même à vous tous.

Patrice Curelli

 commentaire